Accueil du site > Archives > Edition 2016 > La compétition de diaporamas / courts métrages photos > Le jury de présélection 2016 > Hervé Séguret

Hervé Séguret

né en 1960, de Bordeaux
Président-fondateur du collectif FOTOCOURT (créateurs de courts-métrages photos)
Organisateur du festival « les fotocourts » à Talence (33)
Animateur de la section « court-métrage photo » de l’asso « Objectif Image 33 »

TEXTE D’INTRODUCTION

Je suis entré dans le monde des diaporamistes en 2005. J’ai réalisé une dizaine de courts-métrages photos de genre différent, allant du clips musical à la fiction scénarisée en passant par le reportage.

Une fois mon plaisir satisfait, mon but est de partager mes joies, mes peurs, mes idées et d’intéresser le spectateur.

Je suis photographe amateur depuis l’âge de 15 ans. J’ai toujours aimé scénariser mes expositions photographiques avec de la musique, des objets. J’ai donc tout naturellement choisi le média « diaporama » pour raconter des histoires avec mes photographies.

Le pouvoir évocateur du court-métrage photo est énorme. C’est un choix esthétique et linguistique. Esthétique car la photographie, par son histoire et son instantanéité, possède une esthétique propre. Linguistique car l’image fixe impose une écriture audiovisuelle particulière et unique. Le pouvoir évocateur de l’image fixe accompagnée d’un son adéquat est très supérieure à celui de l’image animée qui ne fait que montrer. Pour le spectateur, il impose une démarche intellectuelle inhabituelle : imaginer le temps et l’espace entre deux images. Le réalisateur peut emporter le spectateur très loin s’il a choisi un couple image-son très bien assorti.

Mes préférences vont aux fictions, aux montages construits autour d’un scénario. Assis dans une salle devant un écran géant j’aime apprécier le talent du photographe et le temps que le réalisateur a pris pour choisir ses musiques et ses bruitages. Les détails comme le choix de la typographie (police, taille et couleur) du générique sont également très importants.

Voulant faire connaître ce média en Gironde, j’ai créé l’association FOTOCOURT qui organise des projections publiques, dont le festival « les fotocourts » qui a lieu tous les ans dans un grand cinéma.

Une dizaine d’adhérents se réunissent le lundi pour s’entraider dans leurs réalisations audiovisuelles.