Accueil du site > Archives > Edition 2016 > La compétition de diaporamas / courts métrages photos > Le jury de présélection 2016 > Patrick Rottiers

Patrick Rottiers

Mon parcours dans le monde du diaporama :

J’ai découvert le diaporama à la retraite ! En 2005, soit un peu plus de 10 ans. C’est une manifestation publique du club de Biviers (présidé à l’époque par Jean-Jack Abassin) qui m’a donné envie et je suis donc devenu diaporamiste !

Rapidement, j’ai travaillé avec Jean-Jack et Jean-Paul Guibal et j’ai fréquenté les diaporamistes de la région (Maurice Guidicelli, Christian Crapanne, Frédéric Michel , Christian Arzalier, ....) mais très vite j’ai connu d’autres diaporamistes car, contrairement à une idée reçue, c’est un monde ouvert et accueillant !

Devenu commissaire régional audiovisuel à la Fédé, j’ai essayé d’animer l’audiovisuel en région et ai acquis une petite expérience dans ce domaine (co-organisateur d’un concours national, organisateur de 9 concours régionaux, participant à des festivals, le national et la coupe de France, jury de festival ou concours, animateur de formations et de séances de promotion, ....).

En matière de création, j’essaie de toucher à tous les genres : humour, poésie, photographie, création, chansons illustrées, suite sonorisées etc... Je dois visionner ou regarder ou analyser au minimum 200 montages par an voire beaucoup plus. Et comme beaucoup d’auteurs, je fais régulièrement la critique personnalisée des montages de mes amis qui me le demandent.

Ma motivation :

En tant que réalisateur, je me dois de savoir ce qui se fait ! Et apprendre des autres

En tant qu’animateur au club et dans la région, je souhaite rester au fait des évolutions de la créativité.

En tant que juge je dois garder mon esprit critique et rester ouvert à toutes les idées.

L’opportunité de participer à une présélection me parait donc très positive.

Tout montage audiovisuel doit à mes yeux respecter un minimum de qualité d’écriture audiovisuelle et doit être jugé largement au delà du seul coup de cœur afin de récompenser la créativité, le scénario, les images, la bande son etc... Je ne mettrai jamais une note maximum à un montage techniquement mal fait !