Accueil du site > Archives > Edition 2016 > La compétition de diaporamas / courts métrages photos > Le jury international 2016 > Guillaume Duchesne

Guillaume Duchesne

«  Avant les mots, avant la musique, il y a eu l’image.

Comme pour la plupart des gens, l’image a été pour moi une fenêtre qui donnait non seulement sur le monde extérieur et ses mystères, mais aussi sur mon propre imaginaire et, par extension, sur le concept même de créativité.

Des dessins animés de mon enfance aux toiles de Gustave Moreau, de l’onirisme de Mucha aux paysages de la National Geographic, de l’étrange élégance de Klimt aux guerriers de Luis Royo  ; hier comme aujourd’hui, l’image qui me transporte au-delà de ce qu’elle montre, qui me plonge à la fois dans la psyché de son créateur et dans les méandres de mon imagination, est celle qui me touche.

Mon rapport à l’image — universelle et intime — n’est donc pas intellectuel, mais instinctif, émotionnel, presque métaphysique.  »

Guillaume Duchesne a quitté son Québec natal en 2008 pour s’établir au pied des montagnes grenobloises, où il exerce depuis peu le métier de traducteur littéraire. La série d’horreur/science-fiction Le Dernier Bastion du Britannique Adam Baker est son premier fait d’armes.