Accueil du site > Edition 2017 > La compétition de courts métrages photo > Le jury 2017 > Hubert LAOT

Hubert LAOT

JPEG - 128.2 ko
Hubert Laot

Après diverses expériences artistiques : auteur-compositeur-interprète, comédien, dessinateur de presse, photographe ou animateur radio, mais aussi organisateur de spectacles et de festivals, j’ai rejoint, au cours de l’année 1988, le Ministère de la Culture et, plus particulièrement, le musée du Louvre en pleine transformation.

J’y ai notamment créé et dirigé le service de formation, mais aussi l’association culturelle des personnels.

En 2001 : retour à mes amours premières.

Je saisis l’opportunité de la réouverture du musée Guimet (musée national des arts asiatiques) pour y prendre en charge la direction artistique de l’auditorium, un beau théâtre de trois cents places entièrement dédié aux arts de l’Asie.

En résultent seize années d’une programmation plurielle : festivals de films asiatiques et documentaires, films d’archives ou créations expérimentales, concerts de musiques traditionnelles et contemporaines, spectacles de danse, de théâtre ou de marionnettes, colloques et conférences…

Dans le cadre de mes fonctions, et en partenariat avec le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, je conçois en 2004 le prix Emile Guimet qui récompense chaque année un réalisateur dont le film présente un éclairage remarquable sur les cultures asiatiques.

En quête de nouvelles aventures, j’accepte enfin en ce début d’année 2017 la responsabilité de l’auditorium du musée de l’Orangerie.

Passionné d’images et de création sous toutes ses formes, et – vous l’aurez compris- explorateur dans l’âme, c’est avec beaucoup de curiosité et d’impatience que je réponds à l’invitation de Regards sur Courts.